Le droit de pleurer

 

 

Quand on travaille sur nous, souvent c’est très dure quand nous sommes dans ce moment là, par contre après wouaaaaa.

Nous avons tous le droit de pleurer, au contraire cela fait du bien.

Nos parents nous disent quand nous sommes enfants, de ne pas pleurer, que nous devons être comme des grands.

Non pleurer c’est extériorisé, acceptez notre douleur, l’évacuer.

Pleurer ce n’est pas une faiblesse.

Pleurer c’est s’autoriser d’avoir mal, mais de l’extérioriser.

 

Sandrine Lémant Leboeuf

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site : lamourdesoi-boutique.com

 

 

Le droit de pleurer

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *