Emotions, Culpabilité…

 

 

Avril 2010

 

J’aurais voulu savoir, pour nous tous, moi compris évidemment, s’il est normal de ressentir certains sentiments parfois ?

Soit précise…

 

On se fait de « là-haut » une vision « parfaite » d’Amour et de Joie. Parfois du coup, il m’arrive de culpabiliser, si je ressens une émotion, que je juge négative, face à un autre humain. Ceci même lorsque je n’arrive pas à mettre de Terme exact sur cette émotion, ceci même si j’aime cet être, tu comprends ?

En partie Oui, mais il va falloir développer.

 

Ben je sais pas, sensation de jalousie ou de colère par exemple ? Parfois même juste une sensation, plutôt étouffante, donc dans le négatif, mais sans savoir quoi ?

Tu me parles là de deux choses différentes.
En premier Lieu les émotions identifiées. Dans un deuxième temps, les émotions ou plutôt sensations, souvent non comprises.

 

Et c’est négatif ?

Non rien ne l’est. Vous créez vos propres règles. Une émotion se vit, elle est légitime et Normale. Tu me parles des Cieux, nous ne sommes pas toujours contents. Parfois on se dit que là, il va falloir être plus strict, comme avec toi en ce moment, tu comprends?

 

Oui mais c’est pour faire avancer, pour que l’autre prenne confiance, je ne parle pas de ça, je ne parle pas de dire « plus de 15 confirmations, prends confiance », je parle d’une « colère », je trouve le mot fort,  ou d’une sensation, qui ne mène nulle part, si ce n’est à notre propre culpabilité, tu vois ?

Je vois, pourquoi culpabilises-tu ?

 

Ben parce que la personne (quand ça arrive) la plupart du temps ne m’a absolument rien fait, que souvent quand ça arrive, ce sont des gens que j’aime, je ne comprends pas.

Arrives-tu à différencier tes émotions propres de celles que tu captes ?

 

Je ne sais pas, parfois cela doit se mélanger.

Vous êtes plusieurs à capter les émotions des autres, parfois même à travers Internet. Il faut vous apprendre à les différencier de vous. Vous ouvrez un post et alors que tout allait bien, vous vous sentez envahis par une sensation étrange d’oppression, ou de peur, ou d’envie étrange ou tout autre…
Demandez-vous ce qu’il s’est passé entre le moment où vous étiez bien et celui où ce n’est plus le cas. Cela devrait aider. Si rien de particulier ne s’est passé dans votre vie, dans l’instant, il y a fort à croire que cette émotion ne vous appartient pas.

 

Comment la gérer en ce cas ?

Trouver d’où elle vient, souvent ce n’est pas très difficile car vous ressentirez cela face à celle ou celui qui l’a transmis.
Une fois l’être trouvé, relaxez-vous et imaginez une couleur sur cette émotion (le Rouge incandescent par ex, ou ce qui vous conviendra), faites-en une boule en vous, puis pensez à l’être qui vous l’a envoyé malgré lui, et renvoyez cette boule en pensant Amour, transformez cette boule en énergie Blanche ou Rose, en tout ce qui vous Apaise, en Amour et renvoyez la ainsi. Vous serez immédiatement soulagé, et l’autre être aussi.

 

Comment la renvoyer ?

Il y a diverses façons de le faire, imaginez une lumière qui ferait canal entre vous deux, un oiseau messager, une boule qui part vers l’autre. Peu importe c’est l’intention qui fera Tout, le vouloir vraiment.

 

D’accord, donc là nous étions dans les émotions qui ne sont pas de nous, et pour celles qui nous appartiennent ?

C’est autre chose. Déjà autant le savoir, il est tout à fait normal de ressentir un tas d’émotion, vous n’êtes pas des Robots, nous non plus. Après le Tout c’est de vouloir sincèrement s’y pencher et ne pas se laisser aller à vouloir assouvir son émotion en agissant (blesser l’autre volontairement, le frapper etc…).
Maintenant tant que cela n’est que du domaine personnel, du ressenti, cela ne dérange que vous. Pour celui qui capte, il peut le renvoyer.

 

Comment faire alors pour se sentir mieux, par rapport à nous-même, par rapport à l’autre, par rapport à vous ?

Je vais prendre ta question à l’envers. Par rapport à nous aucun problème, nous ne sommes pas dans le jugement, mais dans l’accompagnement. Vous pouvez nous parler de Tout, nous comprenons et nous vous accompagnerons.

Pour l’être contre qui est dirigé cette sensation, que vous jugez négative, tant que rien ne passe dans une action ou une intention (que l’autre être n’est pas touché), cela ne lui porte pas préjudice. Vous êtes dans votre droit, dans votre être, dans vos émotions, elles ont lieu d’être et d’exister. Elles sont dues à votre parcours, à vos vies, à votre vie, elles sont normales. Donc rapport à l’autre aucun souci, du moment qu’on n’entre pas dans une intention de… (d’application de ce sentiment), car le pouvoir de l’esprit et de l’intention est Grand. Pour ce qui se capte, il peut le renvoyer en Amour.

Pour Soi, cela se complique. Ne soyez pas trop dur avec vous-même, la perfection n’est pas demandée. Tout sentiment est valable et a sa raison d’exister. Afin que celui-ci vous fasse avancer, demandez-vous pourquoi vous ressentez cela ? Est ce que ce sentiment vous appartient ? Si oui, pourquoi ? Qu’est ce qui a généré cela ? Remercier l’autre en vous, de vous avoir ouvert les yeux, sur une face cachée de votre Être.
Tout ce qui fait réagir est à travailler. Cela peut-être du à un traumatisme, un choc, un rappel du passé (inconscient), comme à un sentiment d’infériorité (manque de confiance personnel : rappelez-vous, vous êtes tous Lumière et Divin), ou encore à un moment passager de votre vie ou l’autre vous satisfait plus, que vous ne vous auto-satisfaisez.
En trouvant la source de votre conflit intérieur, vous trouverez pourquoi telle sorte de personnage ou de réaction, répercute chez vous une sensation désagréable ou une émotion que vous jugez négative.
Cette personne au finale, une fois le travail effectué, que vous vous sentez mieux, remercier là (en vous suffit), elle vous permet d’avancer dans le chemin de construction de votre Être, de votre Vous retrouvé. Elle vous amène vers le chemin de l’âme.

 

La culpabilité ?

Quelle est ta question, soit précise !

 

A quoi sert la culpabilité ?

Elle vous permet de refouler votre émotion, je culpabilise, je me sens paradoxalement plus humain, puisque je trouve anormal d’avoir ressenti telle ou telle émotion (que je juge négative). Je suis meilleur(e) que ce sentiment ou que cette action puisque je la regrette, puisqu’elle me fait culpabiliser. J’ai blessé, je me blesse aussi, ainsi j’équilibre dans mon Être la douleur donnée et celle reçue. Comprends-tu ?

 

Oui je crois et est-ce utile de passer par là ?

Du tout… C’est vous qui vous l’infligez seul(e). Nous, nous ne jugeons aucun sentiment. Vous seul(e)s vous auto-jugez. Afin de vous sentir plus léger, vous pouvez comprendre d’où cela vient pour travailler ce sentiment, vous pouvez vous excusez auprès de l’autre, physiquement ou en vous (ce n’est pas utile mais si symboliquement cela vous aide) et c’est Tout. On passe à autre chose.

C’est la Vie, cela en fait Partie et c’est dans l’Ordre des choses.
Pensez une fois que vous aller mieux à pardonner (si ce sentiment est du à des douleurs que l’on vous a infligées) et à remercier cette nouvelle vision de vous, ouverte par l’autre (des remeciements intérieurs suffisent)

 

Merci beaucoup pour ces explications qui aident bien finalement, ça déculpabilise justement 😉

C’est fait Pour, aimer l’autre est Primordial, Humain, Divin, en Vous, Vous êtes Amour, Joie, Vibrations.
Cependant parfois il se peut que d’autres émotions nous touchent, c’est normal Oui, tout à fait. Il suffit de les travailler, de les comprendre et ainsi de les évacuer en ayant si possible compris la Source de celle-ci. Ce qu’elle répercute en vous. C’est un cheminement personnel aussi utile à votre Être qu’à l’humanité.

 

Dis, je me demande ce qui se passe quand le sentiment devient Intention ?

Alors soit plus précise, il y a des milliers de réponses possibles là.

 

Que se passe-t-il en l’autre si la rancoeur par ex, ou la colère, se manifeste en Intention (coup, ou moral ou…) ?

Il est souvent blessé, sauf si c’est un être, spirituellement avancé, capable de se détacher et de comprendre que celui qui lui inflige cela, est en souffrance.
S’il est blessé, il va falloir qu’il comprenne pourquoi ? Qu’est ce que cela touche en Lui, en Elle ? L’Être a-t-il vraiment une confiance absolu en ce qu’il Est ?
Cela peut être l’occasion d’un travail sur Soi et d’un accord de Pardon (fait par lettre envoyée ou brûlée, mot interne ou en direct : pas d’importance).

 

Que se passe-t-il pour celui qui a été dans l’Intention ?

En règle général, si c’est un être avec une certaine Ouverture, il souffre de son geste. La pluplart du temps il travaille dessus, et une fois la souffrance apaisée, il demande Pardon à l’être blessé.
Si c’est un être qui ne s’est jamais ouvert, il se peut qu’il n’ait pas conscience de l’impact, voir que cela lui procure une sensation de satisfaction momentanée. Il risque Fort d’en souffrir quand il réalisera ce qu’il a fait (sur Terre ou après), quand il va comprendre qu’en plus de blesser l’autre, il s’est blessé lui-même, qu’il n’a pas réussi à se Re-trouver…
Il est difficile de ne pas se sentir à la hauteur de ce que nous sommes…

Avec Amour et Dévotion

Archange Michaël

 

Auteur : Archange Michaël

Canal : Pitchoune

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu’il ne soit pas coupé
qu’il n’y ait aucune modification de contenu
lamoudesoi-boutique.com

 

 

Émotions, Culpabilité…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *