Perte d’un jumeau

 

 

Une grossesse gémellaire = plus d’un œuf

– Le corps de la mère rejette qu’un seul fœtus.

– Le jumeau vivant sait inconsciemment ce qu’il s’est passé et donc pourra rechercher l’autre, l’amour avec un sentiment de culpabilité d’avoir survécu et pas l’autre.

– Le survivant peut avoir ce sentiment que tout le monde a un « double » quelque part (c’est ce que pensez ma sœur !!)

– Problème de plaisir, ainsi qu’avec les orgasmes. En faite dans un sens c’est le porteur de mort pour le survivant.

 

 

Il est important de trouver les jumeaux manquants.

 

Il faut savoir que l’oreille de l’embryon se forme en premier, c’est à dire avant le cœur.

 

Plusieurs questions sont à poser :

– Y a-t-il des jumeaux dans l’arbre généalogique ?

– Que sont-ils devenus ?

– Un des jumeaux est-il mort à la naissance ou en bas âge ?

– L’enfant ou la personne qui vient consulter, a-t-elle perdu un frère ou une sœur située avant ou après elle, dans sa fratrie, qu’elle aurait intériorisé comme un jumeau ?

 

Expressions qui nous renvoient à une mémoire de jumeaux :

– J’ai doublé de volume

– Je mange pour 2

– Je fais 2 fois mon poids normal

– J’ai une crampe au mollet (contraction du muscle du jumeau situé à l’arrière de la jambe)

– Je souffre d’une névralgie (muscle du visage appelé le trijumeau)

– Le jumeau peut dire de lui : La vie ne me plaît pas , je ne suis là qu’à moitié.

 

Les répercutions :

– La culpabilité du survivant

– Ne pas rester sur place

– La solitude

– Toujours à la recherche de quelqu’un ou de quelque chose mais on ne sait pas qui ou quoi

 

Et la liste est incomplète.

Je vous conseille de lire le livre Le syndrome du jumeau perdu d’Austermann Bettina et d’Alfred R.

 

 

Pour détecter une mémoire gémellaire dans la généalogie, voici différents indices :

 

– Dans la fratrie :

1 enfant de la fratrie porte,

* le prénom d’un frère ou d’une sœur

* ou la date de naissance est équivalente à la date de naissance ou de conception ou de décès d’un frère ou d’une sœur

Donc c’est un jumeau symbolique

 

– Dans un couple :

Le conjoint porte,

* le même prénom d’un frère ou sœur

* La même date de naissance, de conception ou de décès

Donc c’est un couple gémellaire

 

– Rivalité entre 2 frères ou sœurs :

C’est mon vécu en plus !! Ma sœur a perdu son frère jumeau à environ 2 mois 1/2 – 3 mois de grossesse. Ma mère inconsciemment voulait toujours nous habiller pareil. Elle nous prenait comme des jumelles en plus on a 2 ans et 22 jours d’écart donc très peu.

Ma sœur était en colère contre moi, car elle ne voulait pas qu’on se ressemble. Pour elle, tout le monde avait un double quelque part.

Pendant longtemps jusqu’au 30 octobre 2008, 1 an pile après que j’ai eu mes déclics dans l’ésotérisme et que tout ce soit ouvert chez moi, on ne se parlait plus ou peu voir très peu.

Depuis qu’on connait l’existence de se frère jumeau, tout a changé entre nous. Maintenant on est complice, je ne l’aurais jamais pensé il y a quelques mois.

Et en plus on s’entraide. Je l’aide dans sa découverte de sa médiumnité. Et je peux vous dire que je suis très heureuse car j’ai retrouvé enfin ma petite sœur.

 

– Prénoms ou dates pareilles :

* Le couple porte les mêmes prénoms

* Les 2 conjoints ont les mêmes dates de naissance (on peut mettre 1 semaine de différence)

 

– Les noms de familles :

Recherchez l’étymologie du patronyme qui désigne « jumeau ». Si vous en avez un ou encore le votre désigne « jumeau », alors il y a une histoire de jumeaux dans la généalogie.

 

– L’adresse :

Si dans l’adresse on trouve le petit mot « Bis », ça nous renvoie à une mémoire de jumeau et par conséquent la mort ou fausse couche d’un des 2 jumeaux.

 

– Colocation :

Partager son espace vital avec une autre personne dans son lieu d’habitation, c’est qu’il y a peut être une grossesse gémellaire. Donc un des jumeaux est parti en fausse couche dans les 3 premiers mois de grossesse.

 

– Perte de la paire d’objet :

Quand on dit : « J’en ai perdu une » (chaussette ou autres, tout ce qui est par paire), ça peut être un indice à une gémellité.

 

– Liaison adultérine :

La maîtresse et l’épouse tombent enceinte en même temps.

Donc les enfants = « jumeaux de conception », ou « jumeaux de naissance » ou encore les 2 ensembles.

Les enfants ont un manque (de jumeau)

 

– Hyperactivité :

Parfois, les enfants hyperactifs sont issus d’une grossesse gémellaire ou encore des enfants de remplacement (Ivg ou Fausse couche). Des enfants qui sont en avance sur leur âge, « cohabitent » avec une grossesse non terminée.

Hyperactivité = deuil non fait d’une grossesse précédente.

Je le confirme pour ma fille ainée

 

– Etymologie Prénoms = Jumeau

Thomas

Thomasin

Thomé

Tomas

Tomaso

Tom

Tommy

Thomasine

Tomasina

On peut se demander lorsque des parents ont des jumeaux, pourquoi ils sont si presser !!

Est ce qu’ils avaient peur de perdre leur enfant !!


Travail :

– Donner un prénom à l’enfant s’il n’en a pas encore.

– Parlez lui, rassurez le.

– Mettez un nom sur vos émotions et l’acceptez.

– Ecoutez vous ou demandez lui si il est près à partir dans la lumière (parfois, certains esprits ne partent pas tout de suite, ils veulent rester dans la famille), et s’il est prêt vous pouvez appeler l’archange Michael, Jésus, Marie, ou quelqu’un d’autre.

* Pour le jumeau vivant, faire un travail personnel, ça peut être une lettre ou autre.

Sur la lettre lui expliqué ce que le jumeau vivant ressent.

Par contre les frères ou sœurs qui ont été touché par le manque de ce jumeau est préférable également de faire le travail de « deuil ».

Sandrine Lémant Leboeuf

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *