Processus de l’éveil spirituel

 

 

Le processus que je vous mets ici, n’est naturellement qu’une base. Le temps, les moments… ne seront pas les mêmes pour chacun d’entre nous. Nous sommes tous différents. Donc comme pour tout, le processus ci-dessous peut vous aider à comprendre ce que vous vivez, cependant ce n’est pas parole d’évangile.

Tout ce qui suit vient de mon expérience personnel. J’ai simplement comparé avec une autre personne qui est également passée dans l’Unicité, et j’ai constaté que la base est identique, sauf le temps, le moment que cela c’est fait etc.

 

Dès que nous mettons le pied dans l’éveil spirituel, faire demi tour est impossible.

Je vous conseille d’écrire ce que vous vivez, gardez toujours une trace.

Pourquoi ? Pour pouvoir y revenir de temps en temps. Car souvent nous n’avons pas l’impression d’avancer et quand nous relisons, là nous prenons conscience du parcours effectué.

 

 

Début de l’éveil

Certaines personnes sont dès leur naissance dans l’éveil. Donc ce passage ne les concerne pas.

 

Pour ceux qui ne le sont pas, souvent le réveil est suite à un évènement bien précis, pour moi c’était le décès de ma belle-mère que je considérais comme ma mère. J’appelle cette période un déclencheur.

 

Dans cette étape, nous découvrons, prenons connaissance de nouveaux termes. Nous arrivons dans un milieu qui est totalement nouveau et inconnu et qui balaie déjà certaines de nos croyances.

Nous découvrons aussi le terme spiritualité, qui peut faire peur pour certains car nous avons été conditionné par des croyances sociétal, c’est à dire un mot comme Dieu a été mal utilisé et par conséquent rejeté.

 

Nous sommes perdus dans ce chemin, ne savons pas comment le prendre.

Nous cherchons des informations au travers des livres, des articles, mais aussi auprès de personnes se trouvant dans ce milieu, qui sont capable de nous guider à ce niveau.

Nous cherchons des réponses à ce que nous ressentons, comprendre pourquoi ce sentiment de changement en nous.

 

Nous sommes dans le brouillard.

 

Pour ma part, j’ai démarré par des visions d’horreur la nuit. Et pour me sortir de là, je me suis aventurée sur le net et j’ai rencontré des personnes merveilleuses qui m’ont aidé. C’est à partir de là, que mon chemin de l’éveil a commencé. J’ai découvert à ce moment là que j’étais médium, l’existence de l’énergie, ainsi que le reiki… le début de la spiritualité.

 

Notre regard est encore du côté “négatif”. Il ne voit que le mauvais dans chaque chose, dans chaque situation, dans chaque relation.

Notre ego et mental sont très présents, d’ailleurs ce sont eux qui ont le contrôle de notre petit moi, c’est à dire notre corps matériel.

 

Apprivoiser son Ego et Mental

 

Nous avons pris enfin conscience où nous sommes. Cependant, nous sommes toujours perdus. Comment faire ? Que faire ? Où se diriger ? Vers qui ? En qui je peux faire confiance ?

 

Nous avons encore tellement de choses à comprendre. Comprendre comment se libérer !

Des mots arrivent à nos oreilles : pardonner, savoir dire stop, s’aimer, ne plus juger…

Comment s’y prendre ? Comment faire ?

Nous ne comprenons pas ce que tout cela veut dire et pour quelle raison le faire. Pourquoi nous et pas les autres ?

Des tonnes de questions nous envahissent.

 

Nous comprenons que notre passé est un frein dans notre évolution.

Nous  commençons à nous libérer doucement, à sentir la Paix en nous. Cependant elle s’enfuit vite. D’autres expériences du passé sont à travailler, et des émotions remontent. Apprendre à les accepter, à les laisser s’exprimer, à s’en libérer.

 

Mais L’ego et le mental sont là, nous contrôlent et ressentent le danger. Pour ne pas perdre leur pouvoir sur nous, ils nous font ressentir des peurs qui nous empêchent d’avancer.

Au fur et à mesure que nous nous libérons, nous ressentons la présence d’une autre essence, notre esprit. Il devient de plus en plus présent, tout comme notre ego et mental.

Une sorte de bataille intérieure s’organise. D’un côté la Paix et de l’autre la peur.

 

Nous apprenons à apprivoiser ce côté sombre de nous mêmes, à rassurer notre ego et mental.

 

Un jour, nous finissons par être prêt. Nous nous approchons dangereusement de la falaise. Nous ressentons quelques choses sans pouvoir mettre de mots dessus.

 

La peur de l’inconnu.

 

Nous sommes enfin au bord de cette falaise. Le vide face à nous… nous sautons ou pas ! Se lancer dans ce noir, dans ce vide, dans ce gouffre… sentir la mort, qui est en faite la transformation, le nouveau.

Nous sentons inconsciemment qu’il y a quelque chose qui n’est pas normal, cette transformation qui arrive à grand pas. Il est possible d’avoir des peurs qui remontent, des angoisses, des colères… jusqu’à ce que nous arrivons à mettre des mots sur nos maux.

Avoir peur, c’est normal. Passons au delà de celle-ci.

La peur vaincue, nous nous jetons enfin dans cette cavité sans fond.

 

Notre regard, à cette étape, jongle entre le “négatif” et le “positif”. Il est  perdu. Où le mettre ? Et pour quelle raison ?

Notre ego “inférieur” et notre Esprit sont très présent. Une sorte de guerre intérieure se produit. C’est pour cela que notre regard est troublé.

 

Alignement avec son Esprit

 

Nous voilà aligner avec notre Esprit qui contrôle notre “petit moi”.

 

Notre ego et mental ne font plus qu’un avec nous. Parfois des peurs remontent, mais nous pouvons les gérer plus facilement, les accepter et les aimer.

 

Un gros travail nous attend encore. Ce n’est pas parce que c’est notre Esprit qui contrôle notre “petit moi”, que le travail est terminé. Au contraire, nous pouvons vite basculer dans notre ego “inférieur”, donc il faut rester très vigilant.

 

Nous sommes toujours sur le chemin de l’éveil où se trouve nos ronces à déblayer encore et toujours. Ce chemin peut sembler long mais il est salutaire.

 

Nous devons, de plus en plus, nous libérer de toutes nos croyances, nos émotions enfuient en nous… et ce plus en profondeur.

 

Ce travail se fait chaque jour, à chaque instant.

Toutes nos prises de consciences doivent être appliqué, donc faire parti de notre état d’être.

 

À la fin de cette période, nous arrivons au plus gros de notre libération.

C’est comme un oignon, où on retire les couches successives d’écailles jusqu’à arriver au noyau. Il doit rester que ce dernier à la fin de cette étape.

 

Notre regard a encore changé. Nous avons une approche plus positive de chaque situation. L’amour inconditionnel devient de plus en plus palpable. Notre corps, lui, se remplit de cet Amour.

 

Pendant cette période, j’ai vécu le décès de mon grand père, que je considérais immortel avant de commencer ce long chemin de l’éveil. Heureusement que j’ai fait ce travail sur moi, car j’ai pu vivre son décès sans souffrance. Oui, j’ai pleuré pour faire mon deuil de son corps physique, de sa présence. Mais à l’intérieur de moi, je ne souffrais pas, j’étais totalement en Paix. Pour dire quand j’étais devant son corps sans vie, je parlais avec son esprit pour passer des messages à une personne.

 

Nous découvrons la Paix intérieur.

 

Transition de la 3D à la 5D

 

C’est quoi la différence entre les deux ? La 3D c’est la dimension de la dualité, la 5D c’est la dimension de l’amour inconditionnel (je le détaillerai plus tard dans un autre article)

 

Nous voici enfin face à notre noyau dur.

 

Nous devons terminer notre travail : casser nos croyances, ne plus se poser de questions qui bloquent l’évolution, se libérer de notre passé…

Ce dernier sera là dans notre mémoire, mais ne nous fera plus souffrir, nous serons libre de toutes attaches.

Ce lien, ce fil qui nous relie à ce passé doit disparaître complètement.

 

Nous allons faire face de plus en plus à des situations où le lâcher prise est de mise. Plus vous allez évoluer, plus le lâcher prise doit être rapide, voir instantané.

 

Nous arrivons à la fin de notre dualité pour se diriger vers l’amour inconditionnel. Le changement va être total.

 

Nous nous retrouvons le cul sur 2 chaises.

Où nous situer dans ce chemin, dans ce brouillard ? Nous sommes ballotés de tous les côtés.

 

La remise à zéro est arrivée. Nous rentrons dans ce noyau, partie de nous le plus coriace. Tout s’écroule autour de nous, notre passé s’éloigne pour être remplacé par le nouveau.

 

Pour certains, comme moi, une grosse prise de conscience nous tombe dessus comme une bombe, qui fait effet domino sur d’autres domaines de notre Vie. C’est un gros chamboulement.

 

Pour ma part, mon couple été concerné. Tout a commencé avec l’éveil de ma kundalini (cela ne veut pas dire que ça va être la même chose pour vous naturellement. Nous sommes tous différents avec notre propre évolution). Ça faisait des années que je me posais des tas de questions concernant mon amour vis à vis de mon mari, puis dans la nuit du 1er octobre 2016, tout à basculer. Ma kundalini s’est activé et le matin toutes mes illusions sont tombées violemment. Avant, mes yeux étaient ouvert à 5% et d’un coup à 100%. Ce fut un gros choc. Pendant une semaine et demi, je ne pouvais plus manger, je me suis réfugiée dans ma grotte pour digérer et accepter ce que j’allais engendrer comme bouleversement dans ma famille. J’ai décidé de mettre fin à mon mariage, car je ne l’aimais plus.

J’ai quitté ma maison, trouvé un appartement, réglé ma phobie bancaire, coupé les ponts avec toute ma famille (père et grand-mère ; pour ma sœur et ma mère cela a été fait quelques années auparavant).

L’hébergeur de mon site a changé le principe et ce dernier a été détruit.

J’ai rencontré à cette époque un homme, qui m’a fait travailler sur moi sans en prendre réellement conscience. J’ai appris à m’aimer complètement, à ne plus me cacher et surtout j’ai appris le lâcher prise.

 

Notre vision change. Nous commençons à regarder tout avec Amour. L’Amour prime et cela devient de plus en plus fort.

Nous apprenons à être Amour, à aimer tous les humains peu importe ce qu’ils ont fait dans leur Vie. Aimer ne veut pas dire subir, naturellement.

 

Tout comme chaque transformation, les angoisses arrivent. Nous nous retrouvons encore au bord d’une falaise et devons accepter de sauter dans ce vide noir. Nous pouvons, par peur, attirer des situations pour éviter d’y faire face et pleins d’émotions peuvent remonter. Simplement nous devons repérer ce passage.

 

Enfin, notre peur disparaît et nous sautons dans ce gouffre.

 

Passage à la 5D

 

L’amour inconditionnel fait parti de notre état d’être. L’amour n’est ni une émotion ni un sentiment.

 

Nous sommes Amour.

Notre conscience est illimitée.

 

Pour ma part, j’ai dû trouver un équilibre entre moi qui a une conscience illimitée et les personnes que je côtoie qui sont limités. Pour pallier les deux, j’ai fait un gros travail d’acceptation.

 

Le travail sur soi continue. Il ne faut pas croire qu’à ce niveau, nous sommes tranquille. Au contraire, plus nous avançons sur ce chemin de l’éveil, plus nos leçons seront plus profonds et intensifs.

 

Nous ressentons notre âme très proche, très présente.

 

Ce passage, pour moi, a été très rapide, ce qui ne veut pas dire que ce sera le cas pour vous. Je le répète mais nous sommes tous différents et notre âme a fait un choix d’expérience bien spécifique. Donc évitons de se comparer aux autres.

 

Nous pouvons, comme à chaque changement, transformation, avoir des appréhensions, voir des peurs, des angoisses, des colères, des émotions qui viennent nous envahir violemment. Plus nous montons dans l’évolution, plus c’est intense.

Nous sommes à nouveau confronté à notre lâcher prise qui doit être rapide, tout comme les prises de consciences.

Encore une fois, nous devons sauter dans ce précipice.

 

Alignement avec son Âme

 

À partir de là, c’est notre âme qui contrôle notre “petit moi”.

 

Nous sentons la différence. L’expliquer m’est impossible, faut le vivre pour comprendre.

 

Nous sommes l’âme.

 

Nous continuons encore à travailler sur nous, encore plus dans la profondeur.

 

Peu de jours après, un gros pétage de verrous depuis mes origines m’est tombé dessus à bras raccourcis. Pendant 3 nuits et 3 jours, j’ai vécu l’enfer. Une énergie monte depuis mon chakra racine jusqu’à mon chakra du coeur. Puis une sensation très désagréable me touche, comme un coup de poignard dans mon coeur. Ça me fait un mal de chien. La seule manière de me soulager, c’est de pleurer, de me vider. Je souffre horriblement. Je n’ai presque pas de pause entre chaque crise. C’est difficile à gérer. D’ailleurs, je suis partie dans mon monde où je ne ressentais plus rien. Je les ai entendu dire “Non mais elle ne va pas faire Ca ! ; Ben si elle va le faire ! ; Non Mais elle l’a fait !”. Je suis tellement bien, je ne souffre plus. J’ai senti aussitôt l’énergie de Michael qui est venu nettoyer mon chakra du coeur. Je reviens à moi (là où je suis plus rien n’existe, quand je dis plus rien, c’est plus rien). Michael me dit “regarde ce que tu à fait”. Je prends aussitôt conscience et l’amour me fait revenir à moi. Je casse ma bulle. Ma souffrance revient aussitôt. J’ai une pause d’environ 2 heures puis tout recommence.

 

Nous sommes poussés au bout de nos capacités jusqu’à être fatigués de nous battre, de lutter, pour qu’enfin nous lâchons prise et remettons notre “petit moi” entre les mains de la Source.

 

Mon vécu m’appartient, vous ne le vivrez peut être pas comme moi. Donc ne vous focalisez pas là dessus. Si je l’ai vécu, c’est que j’étais capable de passer par cette expérience.

 

Nous nous libérons encore de nos chaînes.

 

L’Unicité

 

Un soir, je me couche avec mon énergie que je connais si bien, que j’ai senti évoluer. Puis à mon réveil, je me sens différente. Je ne reconnais plus mon énergie qui n’est plus la même. Je constate que je vis dans l’instant présent, ce qui me surprend.

 

Je prends conscience que je viens de vivre un saut quantique. Je suis passée d’un état à un autre en une nuit. Ce qui est troublant, car j’ai un trou noir, un moment de ma vie où je n’ai aucun souvenir.

 

J’ai mis un mois pour accepter cette nouvelle énergie. N’oublions pas que nous pouvons attirer des situations pour justement éviter de faire face à ce nouvel état et de le travailler. Alors restons vigilant.

 

C’est quoi l’unicité ?

Nous sommes un être individuel avant toute chose, avec nos parties ombre et lumière. C’est trouvé un équilibre total, s’accepter tel qu’on est, être complet avec soi même, se suffire à soi, s’aimer…

C’est être aussi connecté à la Source directement et en conscience.

 

Nous avons un lien particulier avec nos vies antérieures. Avant, nous avions l’impression que nos vies étaient séparées de nous, bien distinctes. Ce n’est pas le cas du tout. Nous prenons consciences que nous ne faisons qu’un.

Pour me le faire comprendre, les êtres de lumière ont pris comme exemple un jeu de cartes. Elles sont étalées face à nous. Chaque carte représente une vie antérieure. Maintenant, à cette évolution, elles se rassemblent toutes en une. Nous sommes toutes nos vies, en nous, étant donné que nous sommes notre âme.

 

Aujourd’hui, j’ai deux voir trois vies qui sont très présentes et mes capacités de ces dernières s’activent dans cette vie-ci.

Naturellement, ce ne sera pas le cas pour tous. C’est selon notre mission de Vie et le choix de notre âme pour cette incarnation.

 

Le Néant

 

Le néant, ce vide intérieur, cette sensation bizarre ou tu ne ressens plus de douleurs, ni d’émotions, ni de sentiments, rien.

 

Je l’ai vécu à deux reprises.

La première fois, je n’étais pas du tout consciente de ce qui m’arrivait. C’est en revenant à moi que j’ai compris que je n’avais pas vécu quelques choses de normal.

Je ne savais pas du tout ce que je venais de vivre par contre mon âme, mon subconscient oui.

Le lendemain de cette expérience, une colère contre les hommes que j’ai cotoyé dans ma vie a commencé à monter. Je ne la comprenais pas. Puis le jour suivant, cette colère s’est transformé en rage. Impossible de me désactiver seule. J’ai fait appelle à la seule personne qui pouvait m’aider. Elle m’explique ce que j’ai vécu, ce qui a permis de me calmer aussitôt.

 

La deuxième fois, je l’ai vécu un soir, mais en conscience.

 

Le néant est complémentaire à la lumière. À partir de cette expérience, notre histoire, nos pages sont totalement blanches. Nous sommes les seuls à l’écrire. Aucun fil ne nous dirige, nous sommes comme des funambules sans protection. À partir de là, nous avons vraiment notre libre arbitre, avant ce n’était qu’une illusion.

 

Notre regard change du tout au tout. Savoir que c’est à nous d’écrire notre histoire, c’est autre chose.

Notre être commence à passer avant toute chose.

 

L’ombre ou la lumière

 

Cette étape est la dernière de cette partie de l’évolution. La suite est tout autre.

 

Nous nous retrouvons face à nos deux parties : notre partie ombre et notre partie lumière. Nous allons nous retrouver dans une situation où les deux parties sont aussi puissante l’une que l’autre.

De quel côté nous allons nous diriger ? Quel choix allons nous faire ?

Il faut une grande force intérieur pour ne pas sombrer dans l’ombre. Mais la lumière peut être encore plus forte. Par contre ne sous estimez pas cette phase, si vous la vivez.

 

Suite à une rupture très brutale, ma haine et ma rage étaient aussi forte que l’amour que je pouvais porter à cette homme. Mes émotions se sont concentrées dans mon chakra du coeur. Ça devenait très difficile à gérer, d’autant plus que j’étais dans un bus pour mes vacances. Je n’avais qu’une envie, c’était de lui envoyer toutes les énergies qui s’accumulaient. Mais je savais que si je faisais ce choix, je ne revenais plus. Je restais dans ma partie ombre.

Une personne m’a aidé comme elle a pu pour que je résiste jusqu’à mon arrivée, près de ma sœur de coeur, pour me désactiver. Il savait que cette personne allait m’aider, ce qui était le cas.

J’ai finalement fait le choix de la Lumière. Aujourd’hui, je suis un être d’amour dans sa totalité. Je suis également dans un total lâcher prise. J’accepte tout ce qu’il m’arrive sans me prendre la tête. Je pense avant toute chose à moi. Je suis mon centre d’intérêt.

 

JE VIS MA VIE.

 

 

Sandrine Leboeuf

04 septembre 2017 (04-09-2017)

Tout droit réservé @

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site : lamourdesoi-boutique.com

 

2 thoughts on “Processus de l’éveil spirituel

  1. Bonjour,
    C’est tres intéressant tout ce qui est expliqué ici.. j’ai vécu mon éveille spirituel vers septembre 2018, très perdu, je chercher absolument quelque chose, je ressentais comme un énorme manque.. je me suis intéressé à la spiritualité et je me suis senti en amour et autre, cet éveil ma sauvé la vie je pense.
    Des fois j’avais des vieilles peurs qui remontées à la surface, mais j’en était consciente et ducoup je me sentais au meilleure de moi-même dans une extase totale
    Seulement depuis au moins 3semaines, je ne me reconnais plus, je suis anxieuse, des fois même très triste, en colère et je n’arrive plus à ressentir des connexions avec l’univers, j’ai une impression d’être bloquer et de rien pouvoir faire. Je fais beaucoup de cauchemars aussi.. J’essaye de m’intéresser encore à la spiritualité mais je ne suis pas concentré, j’essaye des méditations mais je ne suis pas dedans..
    J’aimerais beaucoup comprendre ce qui m’arrive, et de comprendre parce que cela me rend impuissante et j’aimerais comprendre ce qui ce passe en moi…
    En tout cas merci encore pour cet publication, j’aime beaucoup

    1. Désolée de vous répondre aussi tardivement, mais j’ai déménagé.

      Les énergies actuelles sont très puissantes et ca joue beaucoup sur notre comportement.

      Ne vous connaissant pas, mais dans le ressenti, je dirai que vous n’avez aucunement confiance en vous. Laissez les choses faire, ne luttez surtout pas,
      parfois il ne faut pas toujours chercher à comprendre mais simplement accueillir ce qui vient à nous.

      Heureuse que vous appréciez mon article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *